home conteauteur personnageslieux/temps focus resumeanalysesuspence

L'analyse de "Sur l'eau"

de Guy de Maupassant

Ce conte comporte un récit enchassant et un récit enchassé: le premier qui situe le contexte fictif, est raconté à la première personne par un narrateur qui devient le destinataire dans le second ( voir à la ligne 15 " me dit-il..") ,c'est-à-dire la personne à laquelle on s'apprete à raconter une singulière aventure.

RECIT ENCHASSANT Les deux premiers paragraphes .

repérages des marques du premier narrateur: " J'/ je " cinq fois,

" mes/mon",deux fois; " me" une fois Ce narrateur fait la connaissance " d'un voisin/ un homme de.../ qui etc "

Ce vieux canotier est designé aussi par " Il.../ lui.../sa...qui".

Dès le début le mode verbal est celui classique du roman au passé simple/ imparfait qui situe l'histoire comme vraie et déjà arrivée dans un passé revolu; la présence d'un destinataire à qui on raconte directement ce que nous allons découvrir, par la lecture grace à sa médiation directe, confirme ce donné d' Histoire VRAIE .

RECIT ENCHASSE

La prise en charge de l'histoire par le narrateur-protagoniste comporte un prétexte de 34 lignes ( Ah..... des vagues) qui n'est qu'une digression philosophique sur les différences spécifiques entre la mer, grande et loyale, chantée par les grands poètes aussi comme Victor Hugo dans OCEANO NOX et la rivière , silencieuse et perfide, aux histoires chuchotées et sinistres.

Ce long récit du narrateur- protagoniste, toujours dit à la première personne, est ponctué par quelques indications temporelles qui scandent la succession des évémements arrivés le long d'une nuit jusqu'au petit matin :

" Un soir ( à la ligne 58 ), Soudain ( aux lignes.77, 111,202 ), pendant quelque temps ( à la ligne 84) peut-etre une heure/ deux ( à la ligne 164), le jour venait ( à la ligne 207). Ces quelques ancrages servent à souligner le resserrement narratif de l'épisode choisi qui approfondit plutot un espace intérieur, celui de la peur et de l'attente d'une solution-sauvetage, de la part du protagoniste en difficulté au milieu de la rivière: cette solution est en meme temps, élucidation d'une énigme pour nous lecteurs et pour le premier destinataire qui écoute de vive voix cette histoire.

L'auteur en s'intéressant au thème de la peur représente ce qui se passe chez le protagoniste, en une nuit, sans s'occuper directement de sa psychologie qui reste cachée : il s'en tient donc aux gestes qui sont la manifestation d'un état d'ame particulier. De cette manière il donne l'illusion du vrai par un choix particulier de son style: la recherche du mot précis, essentiel, simple; une précision descriptive; une concision narrative et une forte rapidité expressive qui ne développent que le moment décisif de l'action. C'est surtout son habilité d'artiste capable de rendre le "dedans" par le "dehors", les sentiments par les pensées et les gestes qui fait de ce conte un exemple de suspence captivant.

home conteauteur personnageslieux/temps focus resumeanalysesuspence

This page is maintained by Carla Collina using HTML Author. Last modified on 24/05/96